Mozilla Thunderbird, un véritable couteau suisse !

Bonjour à toutes et à tous,

Cette année, le père Noël m’a offert un nouveau joujou : un nouvel ordinateur portable ! L’occasion de réinstaller ArchLinux, de se battre avec l’UEFI et de mettre en place tout un tas de nouvelles choses ! Dernièrement, c’est Mozilla Thunderbird qui m’intéresse tout particulièrement. Au delà des fonctionnalités « traditionnelles » d’un client mail, Thunderbird est capable de pas mal de choses qui vont vous rendre la vie plus facile, et c’est de ça dont nous allons parler aujourd’hui.

See original image

Présentation de Thunderbird

Pour ceux qui ne connaissent pas Thunderbird, sachez simplement que c’est un logiciel de la fondation Mozilla (à peu près le seul avec Firefox, à vrai dire), et que c’est sans doute l’un des logiciels de messagerie les plus populaires. Je vous laisse vous rendre sur le site officiel si vous voulez en savoir plus ou même l’installer pour dire de mettre les mains dedans.

L’écran principal de Thunderbird

Je vais passer rapidement sur les fonctionnalités « standard » de Thunderbird. Vous pouvez connecter toutes vos adresses mail sur le logiciel, soit automatiquement si le fournisseur est connu (Google, Yahoo, SFR et compagnie), soit manuellement s’il s’agit d’une boîte mail d’une école ou d’une entreprise, par exemple. À partir de là, vous pouvez faire à peu près tout ce que voulez : consulter vos mails, en envoyer, gérer des dossiers, des rappels, ou que sais-je encore.

Thunderbird possède également un gestionnaire de flux RSS, que je n’utilise pas forcément tous les quatre matins, mais qui peut se révéler bien pratique.

Le flux RSS des nouveaux sujets sur Zeste de Savoir, plutôt chouette !

Bref, l’un dans l’autre, Thunderbird est déjà un logiciel très complet rien que dans ces aspects-là, mais il est capable de bien d’autres choses.

Lightning pour les calendriers

Comme tout bon logiciel qui se respecte, Thunderbird est extensible : on peut installer des plugins et des add-ons en tous genres pour compléter les fonctionnalités du logiciel. L’une des extensions les plus populaires pour Thunderbird est Lightning. Elle est tellement populaire qu’elle est carrément pré-installée dans certains builds.

Pour l’installer, rien de plus simple : rendez-vous dans « Tools »« Add-ons ». Recherchez « Lightning » et installez. Il est probable que Thunderbind vous demande de relancer le logiciel pour terminer l’installation.

Le menu des add-ons est là, si vous le cherchez.

Cette extension permet de gérer des calendriers en local sur votre machine, mais surtout, elle peut se connecter à des calendriers en réseau (via iCalendar ou CalDAV) et, du coup, vous pouvez avoir accès à vos calendriers Google ou, comme moi, à mon emploi du temps pour l’école.

Pour ouvrir l’onglet Calendrier sur Thunderbird, double-cliquez sur la date, en haut à droite de la fenêtre principale. Alternativement, vous pouvez cliquer sur la toute petite icône de calendrier juste au-dessus.

Une semaine bien chargée !

L’interface est très semblable à d’autres interfaces de calendrier, comme Google Calendar par exemple ; rien de nouveau sous le soleil.

Pour ajouter un nouveau calendrier, cliquez-droit sur la liste de calendriers, à gauche de l’écran, et sélectionnez « New Calendar… ». Suivez l’assistant qui s’affiche, et vous voilà fins prêts.

Provider for Google Calendar

Attention, si vous voulez vous connecter à votre calendrier Google, lisez bien ce qui suit. Google requiert une authentification forte pour accéder à votre calendrier en écriture, et Thunderbird ne supporte pas cette authentification par défaut. Installez l’add-on Provider for Google Calendar et, lorsque vous vous connectez à votre calendrier, sélectionnez « Google Calendar ».

Rentrez alors votre adresse mail dans le champ qui s’affiche. Thunderbird va alors charger la page d’authentification de Google pour que vous autorisiez le plug-in à accéder aux données de votre calendrier. Une fois autorisé, le plug-in va afficher vos différents calendriers. Sélectionnez les calendriers qui vous intéressent et validez.

La liste de vos calendriers

Et voilà le travail ! Vous avez maintenant accès à vos calendriers depuis Thunderbird. Je vous laisse le soin de configurer et d’explorer le calendrier de Thunderbird.

Note : Thunderbird dispose d’un support hors-connexion pour les calendriers. S’il est activé, vous pouvez créer des évènements ou autre hors ligne, Thunderbird mettra tout ça en cache et synchronisera lorsque vous vous reconnecterez à Internet.

Connecter des serveurs IRC

Eh oui ! Thunderbird dispose également d’un client de messagerie instantanée, rien que ça ! Vous pouvez y accéder en cliquant sur l’icône « Chat » de l’écran principal.

L’icône en question

À partir de là, vous pouvez connecter différents types de comptes de messagerie instantanée, et notamment des comptes IRC. Sélectionnez « IRC » dans la liste des options qui s’affiche, et suivez l’assistant pour configurer votre compte : serveur, nom d’utilisateur, et autres.

Une fois votre compte configuré et connecté, vous pouvez rejoindre un salon en cliquant sur « Join chat », et vous voilà connecté !

#troswag sur QuakeNet.

En bref, vous pouvez faire tellement de choses avec Thunderbird que je passe de plus en plus de temps dessus, alors que je suis encore bien loin d’avoir exploré tous les add-ons disponibles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *