[Photo] Samsung Galaxy Camera

Samsung Galaxy Camera

J’ai eu l’occasion de me procurer la dernière idée de chez Samsung : le mélange smartphone–appareil photo, sobrement nommé Samsung Galaxy Camera. Pour les personnes ne pratiquant pas la langue de Shakespeare, notez qu’en anglais, le terme camera signifie « appareil photo », et non pas « caméra » ou « caméscope ». Il s’agit donc bel et bien d’un appareil photo, à la différence près qu’il y a une version Android 4.1 pour faire tourner le tout. (Android 4.1 étant l’OS du Samsung Galaxy S3, par exemple). On y retrouve donc toutes les fonctionnalités d’un smartphone, à part la fonction téléphone.

Personnellement, le concept ne me plaît pas beaucoup et donne un côté « gadget » à l’ensemble. Mais ne nous arrêtons pas aux a priori, donc j’ai quand même testé la machine pour vous, et voici ce qui ressort de mon expérience.

Design

Pour ce qui est de l’allure de l’appareil, rien n’est à redire. Le blanc est une couleur assez inhabituelle pour un boîtier d’appareil photo, maid le résultat est très joli. En revanche, le Galaxy Camera est très grand. Les images commerciales laissent facilement penser à un petit appareil qui tient facilement dans une main ou dans une poche, sauf que les dimensions réelles sont 70×128×18mm (épaisseur hors poignée et objectif) pour un poids de 400 grammes environ. Constatez par vous-même !

Gigantesque !
Gigantesque !

Inutile de vous dire qu’il est compliqué de manier à une main et plus encore de le mettre dans votre poche.

Autre point notable, l’écran, qui recouvre l’intégralité de la façade arrière. Un véritable mastodonte de 4,8 pouces pour une résolution de 1280×720 pixels, du jamais vu sur un appareil photo, ce qui vous assure un visionnage tranquille de vos clichés, mais également une navigation sur Internet des plus claires. Néanmoins, le contraste la netteté et la saturation sont vraiment trop accentués, ce qui a tendance à dénaturer les photos qui changent beaucoup entre l’écran de l’appareil et un écran d’ordinateur. L’immensité de cet écran atteint aussi ses limites dans la mesure où l’appareil étant déjà immense, vous aurez vite fait d’appuyer sur l’écran en le manipulant…

Bon, ne laissons pas ce beau jouet éteint… Voyons voir ce que valent les photos !

Photo

Autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas parce qu’il est plus gros qu’il vaut mieux qu’un compact classique. La première chose qui m’a marquée sur les photos du Galaxy Camera, c’est le grain. Bien que l’appareil dispose d’une résolution d’image de 16 millions de pixels, le grain des photos est très gros et ruine rapidement la qualité de l’image à des niveaux de zooms moyens. Il en sera de même pour les hautes sensibilités ; le grain restera correct jusqu’à ISO800. Les sensibilités ISO1600 et ISO3200 sont proposées, mais ils sont quasiment inutilisables.

Je vais arrêter de faire ma mauvaise langue et passer aux avantages de l’appareil. Comme sur la plupart des appareils photos du marché, de nombreux modes « Scène » vous sont proposés, pour s’adapter à toutes les conditions. Ceux du Galaxy Camera sont très bien réalisés et apportent un vrai plus à vos clichés. Quelques exemples :

Mode "Macro"
Mode « Macro », sans retouche. // ISO400 – 5mm – f/2,9 – 1/4 s
Mode "Crépuscule", retouchée // ISO100 - 6,2mm - f/3,8 - 1/100s
Mode « Crépuscule », retouchée. // ISO100 – 6,3mm – f/3,8 – 1/100 s

Le zoom optique 21× permet pas mal de choses en terme de gros plans, à condition d’être parfaitement stable. En effet, le moindre tremblement à un tel niveau de zoom entraîne un flou que le stabilisateur de saura pas compenser.

Une autre chose aussi, pour continuer la comparaison avec les autres compacts ; un mode manuel très complet, à base de molettes virtuelles, très bien réalisé, avec priorité à l’ouverture, à la vitesse, et tout manuel. Voilà qui fera plaisir aux amateurs de conditions un peu plus techniques (pose longue, filés, profondeur de champ…)

Mode « Exepert », réglages manuels

Je terminerai quand même ma partie « photo » sur deux grands regrets. Premièrement, le Galaxy Camera ne prend en charge que les microSD. On y perd évidemment en taux de transfert, mais aussi en facilité d’utilisation, puisque pour transférer vos photos, il vous faudra un câble USB ou un adaptateur SD/microSD. Deuxièmement, la non-prise en charge du format RAW. Les photos sont enregistrées directement en JPG sans possibilité de choisir. Les puristes y perdront énormément.

Vidéo

En ce qui concerne la vidéo, tout est très bon. 3 résolutions sont disponibles (1080p, 720p et 512p) avec 3 framerates associés (respectivement 30fps, 60fps et 120 fps). Ces caractéristiques rendent les ralentis possibles, et je vous avoue que j’ai drôlement envie d’essayer !

Bon, le son est automatiquement retiré à l’enregistrement, mais ce n’est pas bien grave. D’ailleurs, en parlant du son, il est vraiment de très bonne qualité ! Même en filmant un riff de batterie, les micros ne saturent pas et le son reste clair et de très bonne définition. Vraiment un très bon rendu !

Pour tout le reste, l’appareil photo est strictement identique à un Galaxy S3. L’interface est la même, on y retrouve tout ! Voilà, j’espère que ce petit développement sur le Samsung Galaxy Camera vous sera utile si vous pensez l’acheter bientôt, ou simplement si vous souhaitiez en savoir un peu plus sur ce qu’il avait dans le ventre ! Si vous le possédez et que vous avez des remarques à faire, je vous invite à commenter l’article et à faire part de vos réflexions à tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *