[Bricolage] Réparer du Apple, c’est possible !

« Il faut tout racheter ! »

Apple est réputé pour sa politique du « Il faut tout racheter ! », pour citer la phrase fétiche de la marionette de Steve Jobs aux Guignols de l’Info ; j’en ai encore fait l’expérience récemment avec le chargeur de Macbook Pro (Retina MagSafe 2, pour le détail). Le fil du chargeur s’était dénudé : à force de le sortir et de le ranger, la gaine a été mise à mal et a fini par céder.

Photo du 12-04-13 à 16.54
La panne en question

Apparemment une casse bénine et commune ; sauf que cette partie du câble est solidaire du chargeur et ne peut être remplacée indépendamment, contrairement au câble secteur, qui est trois fois plus épais. Bon, soit.

S’agissant d’une casse liée à l’usure, et le matériel étant encore sous garantie, je me rends chez le revendeur Apple le plus proche dans l’espoir d’une réparation, ou mieux, d’un remplacement. Je vous avoue que déjà à ce moment-là, je n’y croyais pas trop, mais comme le dit l’adage, qui ne tente rien n’a rien. Évidemment, ce qui devait arriver arriva, on me répond que le dommage constaté ne peut être considéré comme une panne dans la mesure où il y a un dommage physique apparent. La garantie ne s’applique donc pas. Et l’hypothèse d’une réparation est balayée d’un revers de la main par le vendeur. Et pour finir de me mettre au pied du mur, un chargeur neuf ne vaut pas moins de 80 € ! Je vous assure que c’est la vérité ; en voici la preuve. Cela reste le tarif Apple, j’ai tout de même trouvé le même chargeur à 50 € chez un revendeur (PriceMinister pour ne pas le citer).

« Réparer », un mot absent du vocabulaire chez Apple

Bien évidemment, il me reste l’option de la réparation maison. Connaissant la politique d’Apple, je me doutais bien que ce ne serait pas une partie de plaisir, mais quitte à devoir racheter un chargeur, autant tout tenter pour réparer. Malheureusement, je n’ai pas pris de photos, vu que je ne pensais vraiment pas arriver à un résultat concluant.

Mon idée de base était plûtot simple : ouvrir le chargeur, dessouder le câble endommagé, couper derrière la partie dénudée, ressouder. J’allais avoir quelques surprises.

 1. Ouvrir le chargeur

Ouvrir le boîtier aura été une des étapes les plus compliquées. En effet, les deux parties composant la coque ne sont pas vissées ou clipsées ; elles sont soudées l’une à l’autre et le tout est maintenu par une bonne couche de mastic silicone, rien que ça ! Une seule solution, glisser un couteau entre les deux parties et briser la couche de plastique à coups de maillet, puis tirer un bon coup pour arracher le mastic. Plutôt destructeur, je vous l’accorde, mais bon, faut savoir ce qu’on veut, dans la vie.

 2. Dessouder le câble

Nouvelle difficulté ; le circuit imprimé est collé au boîtier et est absolument impossible à décoller. Il va falloir changer de plan. D’autant que le câble n’est pas directement lié à la carte, mais passe d’abord par un adaptateur étrange encore une fois fermé comme un coffre fort (cf. photo ci-dessous).

Adapteur à l'entrée du boîtier
Adapteur à l’entrée du boîtier

3. Ressouder

D’après mes recherches, les deux fils que vous voyez sur l’image correspondent aux deux « couches » de fibres dans le câble (le neutre pour la gaine noire, et la phase pour la gaine blanche). Je me suis dit que j’allais souder directement de fil à fil et gainer le tout séparément. L’opération a été plutôt délicate, mais tout s’est plutôt bien passé, et la gaine thermorétractable a pris à merveille.

 4. Refermer le chargeur

Le chargeur fonctionne, restait à le refermait et à consolider le tout pour éviter les casses futures. Je pensais réussir à recoller, mais pour cela il aurait fallu passer un coup de lime, et vu que le circuit est tout proche, j’ai préféré ne pas tenter le diable.

Un collier Colson bien serré fera bien l’affaire. Et voilà le travail !

Et voilà !

Un beau chargeur presque tout neuf, et qui m’aura offert l’opportunité de faire un joli pied-de-nez à ces grands malins de chez Apple. Il ne me reste plus qu’à trouver une solution pour bien isoler l’intérieur, et ça sera tout bon !

Solution d’urgence

Évidemment, tant que j’avais pas réparé le chargeur et que je ne m’en étais pas procuré un nouveau, je ne pouvais pas utiliser mon ordinateur. Du coup, avant de m’attaquer à la réparation que je vous ai présenté, j’avais bricolé un petit truc, à base d’une petite barrette domino.

Solution d’urgence

Bon, c’est vraiment pas fait pour être une solution durable, mais au moins, ça m’a permis de continuer à utiliser mon ordinateur le temps de trouver une solution plus correcte !

Une pensée sur “[Bricolage] Réparer du Apple, c’est possible !”

  1. Hey Richard, très bien ce petit WordPress.
    Par contre à savoir : ne met pas de Tags sur tes articles, ça crée du contenu dupliquer (pas bon pour les moteurs de recherche).
    Mets 1 Catégorie et 1 sous catégorie maximum 😉
    A+ – Antoine D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *