[Let’s Zik] Réalisation de l’affiche

Logo

Encore un projet IG2I sur lequel je travaille. Il s’agit d’un concert de rock où un des groupes gagnera un enregistrement dans un studio du coin. Le concert se déroulera le samedi 27 avril à 20h30, dans l’église désacralisée de Sainte-Marguerite à Sains-en-Gohelle.

En tant que musicien, j’ai été chargé de trouver les groupes, le matériel, et de superviser le concert côté coulisses. Mais ce n’est pas de ça dont je voulais vous parler.

Je suis aussi mordu de graphisme (2D, 3D, vidéo…) et je me suis proposé pour réaliser l’affiche de l’évènement. Je travaille avec GIMP depuis quelques années. Je ne referai pas le débat GIMP–Photoshop, je vous rassure, mais je précise juste que ma préférence de l’un par rapport à l’autre vient simplement du fait que l’un soit libre, alors que l’autre non.

Affiche

L’affiche allait être imprimée sur des formats A3 (29,7 × 42 cm) ce qui a engendré une image assez gigantesque. Je peux vous assurer qu’une image de 3508 × 4990 pixels, c’est dur à gérer. La moindre opération avait un temps d’exécution non négligeable ; j’ai compté 8 secondes pour un dégradé, 5 secondes pour un redimensionnement, 7 secondes pour une sélection par couleur. Bref, il fallait soit être très patient, soit être sûr de son coup.

J’ai opté pour un fond clair et sobre. Pas tout à fait blanc, pour habiller l’ensemble, et pas trop sombre, pour ne pas perdre en contraste sur les nombreux éléments transparents sombres (je pense aux logos des groupes, notamment). J’ai repris le slogan et le nom du projet dans une police capitale (Iron Sans). J’aime beaucoup cette police pour ses transparences au niveau du contour des lettres. Elles donnent une superbe profondeur au texte (même en couleur unie) que j’ai choisi d’amplifier avec un dégradé chromatique radial, qui rappelle le logo du projet, que vous pouvez voir ci-dessus.

Pour les textes informatifs (date, heure, lieu), je suis retourné sur une police avec caractères minuscules afin d’éviter une perte de lisibilité de l’affiche (Pirate Writers). Pour la couleur, il fallait absolument quelque chose qui tranche visuellement avec le gris de l’arrière-plan et les couleurs presque monochromatiques des différents logos. J’ai choisi une base orangée, puisque l’orange est une couleur vive et dynamique. D’ailleurs dans la religion hindoue, l’orange est la couleur du deuxième chakra des hommes, siège de la créativité et de la vitalité. Fin de la parenthèse culturelle. Les légères variations entre les différents textes permettent à l’œil de détacher clairement les informations les unes des autres.

J’ai décidé de mettre le prix de la soirée dans un encadré à part, avec une ombre portée, afin de mettre cette information en avant. Tout ceci dans le but de faire en sorte que le prix atteigne l’œil en premier. J’ai beaucoup hésité à appliquer une légère rotation au cadre, mais tout le reste étant droit, et les textes étant forts en longueur et donc compliqués à tourner, j’ai préféré laisser le cadre tel quel.

Voilà, vous savez absolument tout de la création de cette affiche. Je n’avais jamais fait l’analyse de mes propres créations, et finalement, je trouve ça très enrichissant. Si j’ai d’autres créations graphiques à vous faire partager, je prendrais un moment pour vous écrire un papier dessus. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *